❝ Une affaire d'identité ❞ d'Arthur Conan Doyle

Publié le par Anouchka

IMGP2585.JPG

 

 

« J’ai noté en passant, qu’elle avait écrit un mot avant de partir de chez elle, mais après s’être entièrement habillée. Vous remarquez que son gant droit était déchiré à l’index, mais vous n’avez apparemment pas vu que le gant et le doigt étaient tachés d’encre violette. Elle avait écrit précipitamment et plongé son stylo trop profond. Cela doit avoir eu lieu ce matin, ou la marque ne serait pas restée nettement sur le doigt. Tout cela est divertissant, bien qu’assez élémentaire, mais je dois retourner au travail, Watson. […] »

 

Traduit de l'anglais par Julie Pujos.

 

 

Il faut lire, un jour ou l’autre, une histoire de Sherlock Holmes. Rentrer dans son esprit, s’insinuer dans sa logique, comprendre son originalité. Ce n’est pas une simple enquête policière. Sherlock n’est pas policier d’ailleurs. Il œuvre avant. Il traque le moindre détail, le plus petit indice, le microscopique événement qui va tout faire basculer. Il n’a pas besoin d’artifice, ni d’outils, seulement de son esprit bien fait.

C’est Watson, fidèle ami et compagnon d’enquête à ses heures perdues qui nous raconte ici trois petites histoires qui ont donné du fil à retordre.

Mais Sherlock arrive à bout de tout, il lui suffit parfois de rester une nuit entière assis sur des coussins à fumer la pipe et la solution lui apparaît.

À lire, vraiment, ou à relire, pourquoi pas.

On ne peut pas s’en lasser.

Publié dans Littérature anglaise

Commenter cet article

Cess 27/07/2010 18:40



J'ai toujours aimé Sherlock Holmes mais c'est vrai que je n'en lis plus beaucoup. Tu me donnes envie de m'y remettre!



Une gourmande 27/07/2010 12:40



Ah je ne connais pas du tout! A essayer visiblement! Pourquoi pas pendant les vacances, allongée sur un transat.... 



Tulisquoi 27/07/2010 10:55



Je ne suis jamais vraiment arrivé à m'intéresser aux aventures de Sherlock... Mais il y a de grands fans sur la blogosphère qui ont même crée un club !


http://raison-et-sentiments.cowblog.fr/the-game-s-afoot-watson-3019059.html



Undo 27/07/2010 10:31



Un admirateur de Conan Doyle, qui a repris quantité de tics du détective mais à la sauce XXe siècle : Jeffery Deaver, et particulièrement Le Désosseur...


C'est assez glauque, mais très très efficace.