❝ La chasse au Snark ❞ de Lewis Carroll

Publié le par Anouchka

IMGP1366.JPG

 

 

Cet ouvrage m’a intrigué. Lewis Carroll c’est Alice au pays des merveilles, mais ensuite ? Il y a autre chose et cet autre chose c’est une chasse au Snark par exemple.

Ce n’est pas une nouvelle classique comme je l’imaginais, mais plutôt une sorte de longue épopée en vers. L’histoire est complètement tordue et loufoque, un équipage part à la recherche d’un Snark, une chose définie dans l’histoire, je vous laisse découvrir.

 

Cette édition est bilingue, j’ai donc pu comparer la traduction avec le texte original en anglais, mais oh surprise, ça n’y ressemble pas vraiment. Le traducteur, Jacques Roubaud (un membre de l’Oulipo, pour en savoir plus c’est ici), a effectivement dû transformer les quatrains anglais en sizains, pour conserver tout le non-sens et l’oralité du poème primitif. On parle donc ici de traduction-adaptation.

 

Je vous donne un exemple de traduction, le même passage d’abord en anglais, puis en français :

 

 

 

 « We have sailed many months, we have sailed many weeks,

(Four weeks to the month you may mark),

But never as yet ('tis your Captain who speaks)

Have we caught the least glimpse of a Snark !

 

« Nous avons navigué   des mois

nous avons navigué   des semaines

Quatre semaines   par mois   je le remarque

Mais jamais   jusqu’ici

C’est votre capitaine   qui vous le dit

Nous n’avons   même aperçu   un Snark.

 


 

C’est un peu perturbant, non ? Je pense qu’il est donc très intéressant d’avoir les deux textes sous les yeux. Une histoire à découvrir, pour sortir du terrier et lire ce que Lewis a écrit après Alice.

 

Ci-dessous les gravures d'Henry Holiday qui ont acompagné la première publication du texte chez Macmillan. Lewis Carroll aurait refusé à l'illustrateur le droit de représenter le Snark.

 

IMGP1367.JPG

IMGP1369.JPG

IMGP1370.JPG

Publié dans Littérature anglaise

Commenter cet article

Tulisquoi 16/05/2010 19:23



J'en étais aussi restée à Alice... Il faut quand même que je commence par lire ce livre-là avant d'attaquer autre chose de Carroll !



Anouchka 16/05/2010 20:05



Oui c'est sympa à lire et ça change un peu du roman classique ! :)



Mademoiselle 16/05/2010 18:24



Intéressant, je ne m'étais jamais demandé si Lewis Caroll avait écrit autre chose qu'Alice aux pays des merveilles, comme quoi on a vite de fait de réduire un auteur à une seule oeuvre ! Merci
pour cette découverte !



Anouchka 16/05/2010 20:04



Oui, c'est vrai que quand une oeuvre est mondialement connue comme celle-là, on n'a souvent pas le reflex de voir s'il existe autre chose...



L'Éphémère 15/05/2010 11:43



Alors là, je suis sciée. Je n'avais jamais entendu parler de ce livre et pourtant il a l'air fantastique.



Anouchka 16/05/2010 08:44



Je crois qu'il est assez méconnu effectivement !



Océane 15/05/2010 10:17



C'est mon ouvrage préféré de lewis Carroll, découvert par hasard grâce à un roman de Robertson Davies qui en parlait, il y a 15 ans de ça... Une excellente métaphore de ma vie, je trouve ^^ !



Anouchka 16/05/2010 08:46



Ah contente de voir que quelqu'un connait cet ouvrage ! :)