❝ L'insurgé ❞ de Jules Vallès

Publié le par Anouchka



Dans la peau d'un critique de l'époque, à la sortie du livre, en 1886.


Jules Vallès impressionne, crée la polémique, fait du bruit et agace. À peu de choses près, c’est tout ce qu’il aurait souhaité, car Vallès n’était pas homme à rester discret. Aujourd’hui encore, mais à six pieds sous terre, il nous atteint, et nous laisse seuls devant sa dernière œuvre, L’Insurgé. Une œuvre, oui, car qui mieux que lui réussirait à parler du peuple au peuple, dans une écriture dépouillée de toutes envolées lyriques ? Personne. Il est unique en son genre et a inventé un nouveau genre de roman qui réunit autobiographie, fiction, Histoire, dénonciation et envie de gloire posthume.

Jules Vallès a réussi ; il nous met entre les mains les restes sanglants d’une bataille qui a duré toute une vie, on ne sait trop comment les recevoir, on essaye de les comprendre et d’en prendre soin, comme d’un enfant après un cauchemar.

On ne pourrait dire du mal de ce livre, qui ne rend compte que de l’Humanité, aussi cruelle soit-elle, dans la langue des Hommes. Il nous concerne tous, il est vous, il est moi, il sera vos enfants et vos petits enfants.

Un homme révolté ne laisse pas indifférent, une écriture révoltée nous passionne.

Commenter cet article

Bélisaire 29/11/2009 17:43


Je garde un souvenir marqué de ce livre simplement puissant, assez déstabilisant. Depuis que je l'ai lu, d'un oeil auquel je reproche sa légèreté, je sais qu'il me faudrait le relire...