❝ Épigraphe pour un livre condamné ❞ de Charles Baudelaire

Publié le par Anouchka

nadar-baudelaire-c1856.jpg

 

Épigraphe pour un livre condamné

Lecteur paisible et bucolique,
Sobre et naïf homme de bien,
Jette ce livre saturnien,
Orgiaque et mélancolique.

Si tu n'as fait ta rhétorique
Chez Satan, le rusé doyen,
Jette ! tu n'y comprendrais rien,
Ou tu me croirais hystérique.

Mais si, sans se laisser charmer,
Ton oeil sait plonger dans les gouffres,
Lis-moi, pour apprendre à m'aimer ;

Ame curieuse qui souffres
Et vas cherchant ton paradis,
Plains-moi !... sinon, je te maudis !

 


Publié dans Autour du livre

Commenter cet article

Tulisquoi 11/05/2010 18:13



Hum je tente de me souvenir depuis combien de temps je n'ai pas lu du Baudelaire et je n'y arrive pas. Il va falloir que je m'y replonge !



Anouchka 11/05/2010 22:08



C'est une bonne idée ! :)