❝ Caligula ❞ d'Albert Camus

Publié le par Anouchka

P1080341.JPG

 

 

 

CALIGULA

Tu penses que je suis fou.

 

HÉLICON

Tu sais bien que je ne pense jamais. Je suis bien trop intelligent pour ça.

 

CALIGULA

Oui. Enfin ! Mais je ne suis pas fou et même je n'ai jamais été aussi raisonnable. Simplement, je me suis senti tout d'un coup un besoin d'impossible. (Un temps.) Les choses, telles qu'elles sont, ne me semblent pas satisfaisantes.

 

HÉLICON

C'est une opinion assez répandue.

 

CALIGULA

Il est vrai. Mais je ne le savais pas auparavant. Maintenant, je sais. (Toujours naturel.) Ce monde, tel qu'il est fait, n'est pas supportable. J'ai donc besoin de la lune, ou du bonheur, ou de l'immortalité, de quelque chose qui soit dément peut-être, mais qui ne soit pas de ce monde.

 

Extrait de l'acte I, scène IV.

 

 

 

 

 

Caligula, empereur romain qui a vraiment existé, aurait dit : "J'aime le pouvoir car il donne ses chances à l'impossible." J'ai trouvé que cette phrase résume très bien la pièce de théâtre de Camus. 

Dans cette pièce absurde, l'empereur romain, après la mort de sa soeur (et amante), voit sa vision de la vie et du pouvoir complètement modifiée. Il tente alors de rendre possible l'impossible. D'utiliser jusqu'au bout son pouvoir pour faire ce qui lui plaît. Mais son règne est absurde ! Il tue quand on a rien fait, il se réjouit d'un potentiel complot, se moque de ses amis, couche avec les femmes des autres. Rien ne l'arrête. Et pourtant, derrière tout ça, la recherche du bonheur, qui, il le sait bien, est difficile, voire impossible à atteindre. Il veut la Lune dit-il !

Mais les hommes meurent et ne sont pas heureux.

Une belle leçon de vie que cette pièce.

 

Dans cette édition, à la suite on peut trouver Le malentendu, une deuxième pièce de théâtre, que j'ai beaucoup moins aimé. Elle parle d'un fils qui, parti depuis 20 ans, décide de rentrer au pays. Sa soeur et sa mère ne vont pas le reconnaître, je vous laisse découvrir les conséquences...

 

 

 

 

 

Ci-dessous, une petite vidéo où Camus nous dit pourquoi il fait du théâtre :

 

 

Commenter cet article