❝ Le passage de la nuit ❞ d'Haruki Murakami

Publié le par Anouchka

P1030273

La ville s'offre à notre regard.
    Ce paysage urbain, nous l'observons à travers les yeux d'un oiseau de nuit qui volerait très haut dans le ciel. Depuis ce point de vue panoramique, la ville apparaît comme une gigantesque créature. Ou même comme un agrégat de corps vivants.



Murakami nous transporte dans son histoire en faisant porter la caméra au lecteur, qui se laisse guider sans résistance. Des impressions cinématographiques enveloppées de poésies, qui ne sont pas sans nous rappeler les films de Wong-Kar-Wai ("In The Mood For Love").
C'est donc dans ce cadre que l'on découvre Mari, Éri et tous les autres personnages. Ils sont tous très différents et semblent pourtant avoir un point commun, mystérieux, qui vient - on aime l'imaginer - de cette nuit.
Nuit toujours présente et qui revient sans cesse, où tout se passe, où tout se découvre, où tout se vit.
..




Publié dans Littérature japonaise

Commenter cet article